Promenons nous dans les bois…

Ce lundi, dans le cadre de notre projet sur l’automne, nous sommes allés dans les bois.

Nous avons ramassé des glands, des noisettes, des châtaignes, des bogues, des feuilles de tous ces arbres.

Nous avons appris le nom des arbres et les fruits associés:

  • le chêne avec le gland
  • le châtaignier avec la châtaigne
  • le noisetier avec la noisette

Nous avons même vu un canard!

Une belle matinée très instructive!

Le calendrier de l’Avent

Nous avons débuté notre projet de correspondance avec la classe de petite section de l’école Sainte Thérèse.

Nous avons appris à nous présenter : “Bonjour, je m’appelle…”

Puis, nous avons réalisé une vidéo de présentation de notre classe et de chacun pour nos correspondants. C’était génial de nous filmer et nous voir nous présenter!

Enfin, pour leur faire une surprise, nous avons réalisé un calendrier de l’Avent que nous allons leur offrir la semaine prochaine.

Dans ce calendrier, nous avons mis pour chaque jour: 

  • un mot de vocabulaire sur Noël
  • une photo d’un camarade de la classe avec un bonnet de Noël
  • une décoration de Noël pour leur sapin

Un magnifique projet!

Les lignes continues

Nous apprenons à tracer des lignes continues.

Pour cela, nous avons appris à décrire une photographie sur laquelle il y avait des routes.

Puis, nous nous sommes rendus sur la cour et nous avons suivi une ligne en marchant sur une ligne continue.

Enfin, nous avons suivi une ligne continue avec une petite voiture.

Grâce à ses différentes étapes, nous avons appris à tracer des lignes continues à l’aide d’un rouleau puis à suivre ces lignes avec une voiture mouillée dans la peinture en suivant ces lignes du début à la fin.

Estimer et comparer des quantités

Nous apprenons à comparer des quantités par estimation visuelle.

La collection d’animaux est placée sur une table voisine. Les élèves reçoivent “un bus”. Il faut aller chercher des animaux pour en avoir un à chaque place. Un animal par place.

Nous constatons qu’on en a pris “trop” ou “pas assez” ou encore qu’il “y en a assez” et on apprend à réguler, c’est à dire que nous décidons s’il faut en ajouter ou en retirer.

Nous apprenons à évaluer de plus en plus finement les quantités.

Nous refaisons l’activité avec des bus qui comportent plus ou moins de places.