Sortie au centre du son à Cavan.

Les PS/MS ont passé une belle matinée sur le sentier du son à Cavan, en compagnie de Solenn leur guide d’éveil à l’écoute.
Les enfants ont fait une jolie promenade en sous-bois pour découvrir comment fonctionnent le son et le sens de l’ouïe.
Ils ont écouté les bruits de la nature : les oiseaux, le vent dans les arbres, une feuille qui vibre quand on souffle dessus, le murmure de la rivière et même l’écho de leur voix dans un très long tuyau.
Nous avons appris que le son se propage partout autour de nous : dans l’air, dans l’eau, dans la matière (comme le bois) mais pas dans l’espace.
Les enfants se sont improvisés musiciens en jouant sur les cymbalums avec des mailloches et ils ont été transformés en moutons avec une petite cloche autour du cou. C’était très drôle de courir en faisant tinter la petite clochette !
Mais le meilleur moment de cette journée a certainement été le pique-nique tant attendu pris à l’ombre d’un grand chêne.

Il fait chaud!

Pour affronter la canicule et se rafraîchir, les enfants de maternelle ont pu profiter des jeux d’eau préparés par leurs enseignantes. Les pieds et les jambes à l’air, les élèves se sont lancés dans un parcours aquatique où il fallait marcher dans l’eau, transvaser de l’eau, pêcher des perles, se mouiller les coudes ou les mains, remplir un gobelet avec une pipette, arroser les fleurs avec des pistolets à eau. A la fin de ce parcours, tous les participants étaient récompensés par un agréable nuage de bruine!

la confiture de fraises.

Nous avons préparé une surprise pour la fête des parents: un panier petit-déjeuner avec du thé, du café, de la confiture et des chouquettes.
La maîtresse est d’abord allée cueillir des fraises puis nous avons eu l’aide précieuse de Madame Milin pour la préparation de la confiture.
Nous avons équeuté et coupé les fraises, ajouté le sucre, le jus de citron et un peu de jus de pomme. Madame Milin a fait bouillir ce mélange puis elle l’a mixé pour obtenir une bonne confiture bien rouge et sans morceaux.
Avec la maîtresse, nous avons préparé une pâte à choux pour faire des chouquettes.
Nous étions très fiers d’offrir ce beau panier à la maison!
Un grand merci à Madame Milin et à Sandrine pour leur contribution.

La visite de la caserne des pompiers.

Les élèves des classes de Mélanie et Sophie se sont rendus à Quintin pour visiter la caserne des pompiers. Emmanuel et Christian, pompiers volontaires, nous attendaient à la sortie du car et ils nous ont fait faire le tour de la caserne : visite des vestiaires, des véhicules de secours, du poste de commandement, des bureaux et salles de restauration ou de réunion…
Les pompiers ont vraiment pris le temps de montrer aux enfants la grande échelle en action (élévation de la nacelle à 25 mètres du sol): Mélanie est même montée dans la nacelle avec un pompier! Nous avons ensuite été invités à monter dans les véhicules, toutes sirènes hurlantes, pour faire un tour sur le parking. Un grand moment de joie pour les enfants et les maîtresses !
Nous adressons nos plus sincères remerciements à l’équipe de pompiers de Quintin pour le temps qu’ils nous ont consacré, le tout avec passion et dans la bonne humeur. Cette matinée restera dans les mémoires!

Dernière visite à la ferme.

Les PS/MS se sont rendus une dernière fois à la ferme de la Ville-Oger pour découvrir les lapins.
Les élèves ont été accueillis par Fabrice qui leur a demandé de préparer le repas pour les lapins. Au menu : foin, granulés, épis de maïs et eau fraîche.
Pour cela, il fallait rassembler les ingrédients puis ouvrir les clapiers pour nourrir les pensionnaires. Tout le monde s’est bien régalé !
Nous avons pu caresser les lapereaux dans la nursery et observer le museau, les grandes oreilles, les pattes, la queue des lapins.
Nous avons terminé la matinée par un bon pique-nique à l’ombre d’un grand chêne et nous avons profité des structures de jeu pour nous amuser et bien nous dépenser. Nous étions bien fatigués à notre retour à l’école !

Le circuit de voitures.

Les élèves de maternelle ont inauguré le circuit de voitures et de billes au fond de la cour. Le temps de séchage de l’ouvrage étant terminé, c’est avec beaucoup d’empressement que les enfants ont voulu essayer cette nouvelle activité. Le circuit a remporté un franc succès, surtout auprès des garçons mais les filles n’ont pas dit leur dernier mot !