Le circuit de voitures.

Les élèves de maternelle ont inauguré le circuit de voitures et de billes au fond de la cour. Le temps de séchage de l’ouvrage étant terminé, c’est avec beaucoup d’empressement que les enfants ont voulu essayer cette nouvelle activité. Le circuit a remporté un franc succès, surtout auprès des garçons mais les filles n’ont pas dit leur dernier mot !

La rencontre sportive des maternelles.

Les élèves de maternelle ont participé à la rencontre sportive des écoles du secteur. Tout le monde était réuni dans le gymnase du collège-lycée Saint Charles où les ateliers avaient été installés. Les élèves, répartis en quatre groupes (pandas, licornes, moutons et lapins) ont couru, lancé, effectué un parcours, encouragés par les parents accompagnateurs. Bravo à tous pour la bonne humeur et le fair-play qui ont régné toute la matinée ! Nous avons terminé par un pique-nique sous le soleil au square Barillot.

Les oeufs décorés.

L’œuf est un symbole d’éternité, de naissance et de vie. Dans les pays slaves de l’Europe de l’Est, à Pâques, la tradition est de peindre des œufs en rouge, car cette couleur est considérée comme la plus belle.
A l’occasion du vide-grenier qui s’est tenu dans la cour de l’école, Madame Milin a proposé une activité de décoration d’oeufs au profit de l’Ukraine. Les enfants pouvaient choisir leur décor, le placer autour de l’oeuf puis après un passage dans l’eau bouillante, ils obtenaient un bel œuf brillant et coloré. Magique !

Chasse aux oeufs de Pâques.

Nous avons chassé des lapins et des oeufs de Pâques dans la classe: c’était très amusant de chercher partout des chocolats bien cachés dans les coins jeux, derrière les rideaux, dans les casiers, sous les tables… Nous avons mis en commun notre butin puis la maîtresse a tout partagé équitablement: un gros lapin et deux petits oeufs pour chacun! Un grand merci à l’APEL qui a offert ces chocolats ainsi qu’un goûter à tous les enfants.

La poule et l’oeuf.

Les élèves de petite et moyenne sections ont passé la matinée à la ferme de la Ville-Oger pour découvrir la basse-cour.
Dans la basse-cour, il y a du monde : le dindon et la dinde, l’oie et le jars, le canard et la cane, la poule et le coq, la pintade sans oublier les pigeons qui viennent picorer.
Les enfants ont préparé la nourriture des poules composée de céréales (orge, blé, avoine, grain grotte), de pain pilé et d’herbe. Après avoir tout mélangé dans leur seau, les enfants ont pu entrer dans la volière et jeter la nourriture à la volée : quel succès auprès des résidents du lieu !
Les enfants ont pu toucher, caresser des jolies poules naines toute douces et même les mettre sur la tête. Dans la maternité, des œufs en couveuse et deux adorables poussins les attendaient bien au chaud sous une lampe. Margot leur a montré comment mirer des œufs c’est à dire éclairer l’intérieur de l’œuf avec une forte lumière, ce qui permet d’en voir le contenu et ainsi vérifier si l’œuf se développe correctement. Nous avons vu un petit point noir qui est le cœur du futur poussin : de cet œuf pourra éclore un poussin qui mettra 21 jours à se former.